Aller au contenu

cialis 40mg
viagra super force
Photo

*Dodge Charger R/T SE 440 Magnum '70Auto World - réf. : AMM937 (Go Mango)


  • Connectez-vous pour répondre.
16 réponses à ce sujet

#1
HEMI-Roku

HEMI-Roku

    Direct moderation is necessary

  • Super Modérateurs
  • PipPipPipPipPip
  • 4285 messages

1970. Les Etats-Unis vibrent de tout leur relief, endiablés au rythme des V8 tonitruants échappés de la ville de Detroit, éparpillés au quatre coins du continent, ravissant les foules et faisant le bonheur des trois géants automobiles Américains.

Au sein de la DODGE Division, le moral est au beau fixe. Le Scat-Pack fait un carton et ridiculise ses concurrents sur tous les tableaux. Même son de cloche chez PLYMOUTH et son Rapid Transit System, qui fait plus se disputer les parts du gâteau avec le Scat-Pack que s'inquiéter des autres constructeurs.
En cette année de pure euphorie, l'emblématique Charger de seconde génération s'offre son second lifting, en plus de quelques améliorations. Les plus conernaient la calandre et le pare-chocs avant, avec la disparition de la barre centrale, mais les feux pivotants, marque de fabrique du vaisseau-amiral DODGE, sont maintenus. De même que la partie arrière, identique à quelques subtilités près au millésime 1969.
DODGE s'efforça dans le même temps de revoir le prix du Charger de base à la baisse. Ce qu'ils parvinrent à faire, en ramenant le tarif du Charger de base 6 cylindres à 3 001$, en remplaçant les coûteux sièges baquets (qui n'étaient pas en option) par des assises standard, en supprimant les poches de portières, en installant des moules de fenêtres simplifiés, et reléguant l'horloge électrique à la liste des options. D'après le Dodge & Plymouth Muscle Car Red Book (Motorbooks International, 1991), seules 29 unités furent vendues !!
Pourquoi DODGE s'embêta à faire un Charger à 6 cylindres ? C'est une question que les amateurs d'Américaines peuvent logiquement se poser. Et la réponse est tout aussi logique : attirer les acheteurs par un prix défiant toute concurrence. Dans les faits, une publicité couleur percutante pour le Charger 1970 fut diffusée sur la couverture arrière du magazine Car & Driver, montrant le monstre dans la splendide teinte de carrosserie Plum Crazy (violet métallisé). Naturellement, lorsque les chalands et prospects franchiraient la porte du show-room, magazine à la main, les vendeurs se chargeraient de les détourner vers les modèles plus luxueux, plus puissants, et donc plus chers...

Le Charger partagea certaines des magnifiques teintes de carrosseries de la Challenger, dont les célèbres Plum Crazy, Sub Lime (vert citron), Go Mango (orange clair), Hemi-Orange (mélange des teintes Bright Red et Go Mango), et Top Banana. Et fidèle à la tradition, le Charger était peint jusqu'au châssis, même dans le coffre.

La version qui attira le plus l'attention fut encore (et toujours) la R/T, et son moteur 440 MAGNUM en série pour un prix clé en main de 3 711$. Avec près de 20 000 unités vendues en 1969, la finition sportive DODGE s'avéra être une véritable drogue pour les amateurs de hautes performances, bien que la majorité des acheteurs se contentèrent des modèles légèrement moins épicés. La principale caractéristique de cette finition fut indéniablement la large écope d'aération inversée (factice), située à l'avant sous le rétroviseur, recouvrant les sculptures d'origine. Au-delà du côté cosmétique, la grande nouvelle de 1970 pour le Charger fut l'entrée en matière du magnifique 440 SIX-PACK (code E87), développant la bagatelle de 390 CV. A seulement 119,05$, il était pratiquement donné, et offrait des performances dignes d'éloges.
Le haut du catalogue était toujours occupé par le terrifiant lance-flammes MOPAR, le 426 HEMI. Ce dernier, comme depuis 1968, était disponible uniquement en finition R/T, et au prix fort. 648,25$ étaient demandés afin d'avoir le droit de goûter au Nirvana automobile de l'époque. Le HEMI fut encore amélioré pour le maintenir au sommet de la chaîne alimentaire des carnivores de Detroit, avec l'addition de poussoirs hydrauliques en lieu et place des modèles ordinaires, et toutes les modifications déjà opérées en 1969.

Le Charger 440 MAGNUM (375 CV) était capable d'atteindre les 60 Mph en 6.4 secondes, et parcourait 400m D.A. en 14.7 secondes. Le SIX-PACK, fort de 15 CV de plus et de 3 carburateurs bi-corps (contre un seul quadri-corps pour le MAGNUM) le surpassait largement. Et le HEMI, dans son immense générosité, mangeait les deux en même temps pour ne pas faire de jaloux, et fort du redoutable Track Pak et de son essieu arrière ajusté à 3:54, avec un 0-60 MPh en 5.5 secondes, et 13.9 secondes pour atteindre la borne '400', il fallait bien se préparer pour le vaincre. Ou bien partir avec de l'avance. Beaucoup d'avance...

En termes de tenue de route et de maniabilité, malgré un poids conséquent et un gabarit assez peu discret, le Charger s'en tirait avec les honneurs dans sa catégorie, où les OLDSMOBILE 4-4-2 et BUICK GSX tenaient le haut du tableau. Mais avec une monte pneumatique et un réglage correct, le gros coupé DODGE pouvait surprendre en virages, et rappeler si besoin sa suprématie sur ligne droite. Il n'y avait presque pas besoin de chronomètre pour départager le HEMI Charger d'un concurrent. En fait, si : pour savoir de combien d'avance il disposait à l'arrivée !! Et si le SIX-PACK pouvait faire jeu égal avec le HEMI en termes d'accélération, la comparaison s'arrêtait dès lors que l'on passait la 3è. A partir de là, tout espoir devenait utopie. Le secret de ces performances reposait sur le magnifique levier de vitesses Pistol-Grip, alliant esthétique et pratique. Avec un positionnement à hauteur du volant, et un débattement aussi large que fluide, le maniement du bout des doigts était divin, et enchaîner les 4 rapports de la boîte devenait art.

En complément de la finition R/T, existait la finition ultra-luxueuse baptisée Special Edition (SE). Pour quelques dollars de plus, le client avait accès à une myriade d'équipements raffinés. Pour la première fois, le Charger bénéficia d'un toit ouvrant (option gratuite). Habillages de porte spécifiques, sièges baquets en cuir/vynile (assise/dossier), pédales chromées, volant, console et planche de bord en bois, emblème exclusif "SE" sur les montants arrières du toit, sans oublier les incontournables bandes latérales de carrosserie, ou bien le traitement vynile du capot, apportaient une touche luxueuse et sylée à laquelle les amateurs d'exclusivité ne surent résister, si bien que 1 452 "SE" furent vendus en 1970.


1970 fut une année de rêve. Enfin, presque. Si les ventes de muscle cars se portaient (relativement) bien, les coûts de mise en circulation et d'utilisation devinrent pharaoniques. Principales intéressées dans la ligne de mire des compagnies d'assurance, ces merveilles à 4 roues représentaient un gouffre financier, gouffre approfondi par l'explosion du prix du carburant, et du début pour le gouvernement de prôner l'écologie, avec l'instauration de normes anti-pollution, qui allaient d'un coup assombrir le ciel des constructeurs Américains, et les stopper net dans leur élan.

Et ces "bad news" allaient porter un sérieux coup aux chiffre d'affaire de DODGE. 46 315 Charger seront vendus en 1970, une sérieuse baisse par rapport aux 89 199 (estimés) de 1969. Mais en plus des tarifs d'assurance, la nouvelle Challenger, sorte de Charger à moindre échelle, aura aussi sa part de responsabilité, avec une offre sensiblement égale (jusqu'à l'option "SE"), mais un prix inférieur et des performances égales et/ou supérieures selon les domaines.
Les ventes de modèles R/T suivront la même tendance, et s'élèveront à 10 337 unités, contre 20 057 en 1969.
Fidèle à sa réputation de meurtrier furtif, le HEMI ne se vendra pour sa part qu'à 112 unités, et représente aujourd'hui une pépite d'or pur pour les collectionneurs.

Le Charger '70 restera sans conteste le plus prisé et le plus recherché par les fans de MOPAR, du fait de sa rareté supérieure aux modèles '68 et '69 (moins d'exemplaires, mais tous bien motorisés), et de son excellente qualité de fabrication sans cesse améliorée au fil des millésimes (due en grande partie à la Daytona), le tout allié à sa variété et son style uniques. Un exemple parfait du savoir-faire de DODGE, aussi huppé que sportif, dont le caractère et et la puissance ne sont pas à conseiller aux âmes sensibles.

 

934369DSCF3904.jpg

298573DSCF3905.jpg

663245DSCF3906.jpg

104733DSCF3907.jpg

337439DSCF3908.jpg

165237DSCF3909.jpg

593633DSCF3910.jpg

495712DSCF3911.jpg

925250DSCF3912.jpg

35779DSCF3913.jpg

619169DSCF3914.jpg

345352DSCF3915.jpg

882124DSCF3916.jpg

925099DSCF3917.jpg

864277DSCF3919.jpg

826443DSCF3920.jpg

15175DSCF3921.jpg

615925DSCF3922.jpg

182485DSCF3923.jpg

733528DSCF3924.jpg

281254DSCF3925.jpg

509813DSCF3927.jpg

999025DSCF3928.jpg

572714DSCF3929.jpg

209123DSCF3930.jpg

668239DSCF3931.jpg

229915DSCF3933.jpg

194606DSCF3934.jpg

92338DSCF3936.jpg

750496DSCF3938.jpg

883001DSCF3940.jpg

992567DSCF3945.jpg

855961DSCF3947.jpg

55868DSCF3949.jpg

900031DSCF3951.jpg

737203DSCF3980.jpg

2756DSCF3983.jpg

330982DSCF3984.jpg

746280DSCF3985.jpg

905098DSCF3956.jpg

548300DSCF3957.jpg

385167DSCF3962.jpg

860217DSCF3964.jpg

369346DSCF3966.jpg

52139DSCF3967.jpg



#2
rotaryfan

rotaryfan

    Troueur de slips

  • Membres donateurs
  • PipPipPip
  • 493 messages
on va tous devenir des experts en histoire de muscle-cars avec notre ami HEMI :D :o cette auto est impressionnante vue de l'arrière .... devant aussi ( même si moins réussie que la '68 pour moi ) mais des fois on a peine à imaginer qu'un tel paquebot ( par les dimensions , car pour la ligne c'est une des plus belles muscle-car qui ait existé ) soit une auto sportive ...pourtant oui : regarder le film Bullit vous enlevera le moindre doute à ce sujet . Et avec le modèle 71 , Dodge arrivera encore à faire plus imposant j'aime beaucoup la finition AW pour la peinture des soubassements ( ma superbee '71 noire est aussi comme çà ) , me semble pas qu'Ertl était comme çà , faudra que je regarde la mienne un de ces jours ...

Modifié par rotaryfan, 09 May 2010 - 19:19 .


#3
muscle-cars4ever

muscle-cars4ever

    Push the pedal on the metal !

  • Modérateurs 1/18
  • PipPipPipPipPip
  • 3364 messages
non effectivement Rotaryfan, c'est bien la particularité de AW cette peinture qui déborde sous le chassis... HEMI Roku, tu m'en apprends à chaque fois... et là j'avais tout faux.. >_< la SE est le haut de gamme, alors que je pensais que c'était le bas de gamme... alors pourquoi ces dog dish ?? de +, de nos jours c'est le code de certains modèles de base... :dubitatif: tu vas devenir importateur officiel de AutoWorld si tu continues comme çà ! :boolay:

#4
americancar93

americancar93

    V8 addict !

  • Membres
  • Pip
  • 90 messages
Superbe présentation une fois de plus , j'en ai denouveau appris plein sur les muscles ;) Merci !

#5
HEMI-Roku

HEMI-Roku

    Direct moderation is necessary

  • Super Modérateurs
  • PipPipPipPipPip
  • 4285 messages

Merci à vous pour votre fidélité sans faille. :loveu:

muscle-cars4ever, la SE est bien évidemment la version luxe, puisqu'elle n'était proposée qu'avec la finition R/T, elle-même déjà assez bien équipée.
Les versions de base étaient appelées Deputy (qui veut dire, subordonné, assistant), en modèles à 6 cylindres et V8 318. Les Charger 383 n'avaient pas d'appellation particulière, et enfin, les R/T représentaient les dominantes (440 / 426).

En ce qui concerne les jantes, elles ne constituaient pas un signe de sportivité, ni n'appartenaient à telle ou telle finition. Elles étaient des accessoires esthétiques, rien de plus. On pouvait acheter un Charger R/T SE 426 HEMI et le chausser de Dog Dish comme on pouvait s'offrir un Charger 383 et lui mettre des Torque Thrust. Question de goût, tout simplement. ;)


Une chose est sûre, en tout cas : ce ne sera certainement pas ma dernière Auto World... :D



#6
mammouthf

mammouthf

    Lost in translation...

  • Membres donateurs
  • PipPipPipPipPip
  • 3188 messages
Ouah, merci Hemi-Roku. Vraiment, tes présentations sont géniales. Merci de nous faire partager tout ça.

#7
autominiatures

autominiatures

    Satelliseur de slips

  • Membres donateurs
  • PipPipPipPipPip
  • 1223 messages
Belle page d'histoire et superbe miniature . :bravo:

#8
le66

le66

    langue de Viper

  • Membres donateurs
  • PipPipPipPipPip
  • 6018 messages
HEMI", donne-moi cette pov Dodge, tu l'as trop photographiée :innocent: :D

#9
bricou

bricou

    juste un.... V8 qui fait glouglouglou.....imported from Detroit

  • Membres donateurs
  • PipPipPipPipPip
  • 1148 messages
Comme d'habitude maitre Jedi, c'est génial tout ca ! bravo ! :top:

#10
HEMI-Roku

HEMI-Roku

    Direct moderation is necessary

  • Super Modérateurs
  • PipPipPipPipPip
  • 4285 messages
Merci infiniment d'avoir pris le temps de jeter un oeil. :jap:

HEMI", donne-moi cette pov Dodge, tu l'as trop photographiée :innocent: :D


Le beau temps est enfin revenu, après cet hiver interminable à shooter dans le noir complet... Hier, il faisait beau et bon, je me suis laissé aller... :blush:

#11
PMC-RS

PMC-RS

    Docteur et Maitre es 1/43

  • Modérateur 1/43
  • PipPipPipPipPip
  • 4294 messages
:clap: moi je dis bravo pour la leçon d'histoire Hemi. j'apprends plein de choses même si le langage des ricaines est particulièrement ésotérique pour moi :wacko:

Bon tout le monde aime la Charger ben pas moi (pas taper!!!) esthétiquement j'accroche pas, beaucoup trop anguleux pour moi, en fait c'est surtout cet avant si seventies qui me reste en travers; par contre sa couleur Orange est bien là pour nous rappeler que durant les seventies (et les sixities) on savait faire des couleurs tranchantes et flashy ce qi apportait de la gaiété sur les routes comparé à nos sempiternels gris, noirs et balncs actuels .)

well done Hemi :top:


ça me donne des idées pour les présentation de Porsche et Land Rover :spy:

#12
911scstef

911scstef

    Porsche, un point c'est tout!!

  • Membres donateurs
  • PipPipPipPipPip
  • 3185 messages
Merci pour les photos et le cours magistral. :jap: Pour la peinture du soubassement, c'est voulu? c'est parce que la vraie était comme çà? Sinon,et bien je préfère la génération de Charger suivante, plus virile que celle ci, mais elle a tout de même ce charme assez caractéristiques des autos fin sixties, début seventies. Par contre, je veux bien parler de voiture surpuissante, c'est indéniablement le cas, mais qualifier de sportive un bateau pareil, il y a quand même des limites. Rien qu'en voyant la Falcon du Tour Auto, je me demandais comment il allait faire en spéciale. Mais je reconnais volontiers qu'en course d'accélération et en burn, ces grosse ricaine sont impressionnantes et rapides. Pour finir, je ne connaissais pas du tout AutoWorld.çà semble être une bonne marque. Ah oui, c'est quoi des dogs dich? :dubitatif:

#13
muscle-cars4ever

muscle-cars4ever

    Push the pedal on the metal !

  • Modérateurs 1/18
  • PipPipPipPipPip
  • 3364 messages
Dog dish = coupelle pour chiens ( ou qqchose comme çà..) en référence aux enjoliveurs d'écrous chromés sur des jantes toles..... la peinture débordant sur le chassis fait encore plus réaliste, il ne faut pas oublié que la production US est restée longtemps fidèle au chassis porteur indépendant de la carrosserie.. .. alors qu'en Europe on avait déjà adopté dans les 60'-70' les caisses autoportées peintes à la chaine en cabine

Modifié par muscle-cars4ever, 10 May 2010 - 17:53 .


#14
bricou

bricou

    juste un.... V8 qui fait glouglouglou.....imported from Detroit

  • Membres donateurs
  • PipPipPipPipPip
  • 1148 messages
d'apres ce que j'ai pu lire sur cette miniature sur les forums US , Autoworld a fait une erreure avec les dogdishs ils ne seraient pas realiste par rapport au modele 1/1 de '70 a controler par les jedis du forum US! :dubitatif:

#15
HEMI-Roku

HEMI-Roku

    Direct moderation is necessary

  • Super Modérateurs
  • PipPipPipPipPip
  • 4285 messages

Wow. Si mes "cours" (un bien grand mot) attirent jusqu'aux Porschistes, eh ben...

muscle-cars4ever, toujours là pour répondre quand il le faut. La Muscle Boyz Team marche efficacement, c'est cool. Pour éviter les ambiguïtés, la traduction exacte de Dog Dish est "écuelle pour chien".


Mon cher PMC-RS, si mes traductions t'inspirent d'une quelconque manière, c'est ta récompense pour t'être donné la peine de lire mon pavé.


Merci également à toi, cher ami 911scstef. Auto World est le nouveau patron de la bonne vieille ERTL, qui a passé le relais fin 2008. Ils ont repris la marque, et ont également augmenté la qualité sur les gammes conservées sans pour autant hausser les tarifs, ce qui est une bonne chose. Une bonne marque, très compétitive. Les 5 modèles que j'ai sont ultra-satisfaisants compte tenu de leur prix. Et je n'ai pas fini d'acheter chez eux.

Eh, oui, malgré les apparences (qui ici ne sont pas trompeuses, je sais), OUI, le Charger est un véhicule sportif. Ta vision de la sportive est différente, voilà tout. C'est clair qu'il n'est pas spécialement léger, ni spécialement incisif en virages, ni spécialement spartiate à l'intérieur, mais il avait des suspensions renforcées, un moteur barbare, une boîte manuelle typée course, et un volant à 3 branches. C'est juste la taille de la caisse et la façon de rouler qui posent problème, et à ce sujet, je suis d'accord. Bienvenue en Amérique, le pays de la démesure...
De nos jours, j'ai moi-même du mal à assimiler une E63 AMG à la même catégorie qu'une LOTUS Exige. C'est bonnet blanc et blanc bonnet.

Pour répondre à ta question, seules les CHRYSLER étaient peintes sous la carrosserie. Comme je le dis dans ma présentation, il était de coutume chez DODGE/PLYMOUTH de "vider les pots"; coutume qui permet aujourd'hui, entre autres numéros de série et codes d'options, de déterminer l'authenticité d'un modèle, grâce à l'analyse et à la comparaison de la peinture du châssis avec celle de la carrosseire, si elle est d'origine ou pas (couche inférieure identique à la supérieure).



Enfin, bricou, mes connaissances ne sont pas suffisamment poussées pour pouvoir répondre à cette critique. Il faudrait être du milieu pour maîtriser un sujet aussi délicat que la pièce détachée ancienne.


Big Thank You to everyone.



#16
canardo74

canardo74

    Slip sous emballage

  • Membres
  • Pip
  • 47 messages
ben mon vieux, je me sens tout petit là, bravo MÔSSIEUR ! :eek: :eek: :eek: :eek: :eek: :eek: :eek: :eek:

#17
muscle-cars4ever

muscle-cars4ever

    Push the pedal on the metal !

  • Modérateurs 1/18
  • PipPipPipPipPip
  • 3364 messages

Un rare Charger '70 non "six pack" je m'aperçois.

En effet sur le fofo on a mélangé joyeusement les modèles Mopar entre 440. Mais le six pack ou 440-6 est différent des 440 Commando ou Magnum. J'ai séparé ce sujet car tous les modèles suivants étaient des six packs. Je viens chez H61 de faire la même découverte pour les Mopar. des Cuda ou Challenger sorties dans les deux versions !


  • Lambocars666 aime ceci