Aller au contenu

cialis 40mg
viagra super force
Photo

*Bugatti T13 "Brescia", #3.Brumm - réf. : 040


  • Connectez-vous pour répondre.
5 réponses à ce sujet

#1
rastakurby

rastakurby

    Bugattiste en herbe

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1664 messages

Brescia, un nom plein de sens pour Bugatti

Fichier joint  T1300013.jpg   86.79 Ko   0 téléchargement(s)


LaType 13, première « Pur Sang » de Molsheim


La Bugatti Type 13 démarre la production de Bugatti à Molsheim en 1910, soit moins d’un an après l’installation d’Ettore en Alsace. Dérivée du Type 10, la voiture apparaît donc comme le premier modèle de la marque. Sur les premiers exemplaires, le radiateur est à angles vifs. En 1913, il prend une forme ovale avec un écusson sur la calandre. Dix ans plus tard, il sera remplacé par un radiateur à fine calandre avec écusson sur le nid d’abeille évoluant vers la célèbre forme du fer à cheval.

Fichier joint  T1300012.jpg   110.14 Ko   0 téléchargement(s)


« Light is right », Ettore, le précurseur de Colin Chapman


La T13 est une voiturette dont la cylindrée est limitée à 1327 cm³ (cotes de 65 x 100 millimètres). Son quatre cylindres monobloc à un arbre à cames en tête et deux soupapes par cylindre développe une trentaine de chevaux. La boîte de vitesses possède quatre rapports. Grâce à son poids plume d’environ 450kg, la 13 atteint les 90 km/h.

Fichier joint  T1300015.jpg   91.63 Ko   0 téléchargement(s)


Bugatti, l’éternelle évolution

Lancée en même temps que la 13, la Bugatti Type 15 constitue une version à l’empattement allongé (porté de deux mètres à 2,40 mètres). Il est de même de la Type 17, dont le châssis encore plus long (2,55 mètres d’empattement) peut porter des carrosseries à quatre places. Ces deux modèles reçoivent à partir de 1913 une suspension arrière à ressorts quart-elliptiques inversés (ou demi-cantilever inversés). Ils deviennent alors respectivement Type 22 et Type 23. L’année suivante, la Bugatti Type 13 bénéficiera de la même suspension.

Le châssis court est habillé en torpédo à deux places (d’un poids de l’ordre de 420 kilos). Il sera réservé à la compétition au lendemain de la Grande Guerre. Plus lourdes, les 15, 17, 22 et 23 reçoivent des carrosseries plus spacieuses à trois, voire quatre places.

Fichier joint  T1300016.jpg   103.97 Ko   0 téléchargement(s)


La Type 13, une bête de course


En course, la Bugatti Type 13 va hisser Bugatti sur tous les podiums d'Europe. Parmi ses premiers succès, on évoquera la seconde place, particulièrement remarquable, glanée au Grand Prix de l’ACF de 1911 derrière une Fiat nettement plus puissante. En 1914, plusieurs moteurs 16 soupapes sont préparés en vue de la Coupe des Voiturettes, qui doit être courue au mois d’août sur le circuit des Dômes, en Auvergne. Elle sera annulée pour cause de guerre.
Après le conflit, la Coupe des Voiturettes, qui se tient au Mans en 1920, voit la victoire d’une 13 à moteur 16 soupapes pilotée par Friderich à la moyenne étonnante de 90 km/h. Sur l’ensemble de sa carrière en course, la Type 13 remporte une quarantaine de course, et ce grâce à son poids plume et son incroyable tenue de route

Fichier joint  T1300017.jpg   130.17 Ko   0 téléchargement(s)


Brescia, la suprématie de Bugatti


Mais le plus retentissant de ses succès est celui obtenu en 1919, pendant le Grand Prix d'Italie couru à Brescia. Quatre Bugatti Type 13 y prennent les quatre premières places : dans l’ordre Friderich (à la moyenne de 115 km/h), de Vizcaya, Baccoli et Marco. Ce triomphe, qui apporte la gloire à la marque, donnera son surnom « Brescia » à la Bugatti Type 13 et à ses dérivés dotés du 16 soupapes. Ce moteur possède les cotes de 68 x 100 millimètres, soit 1453 cm3. En course, il développe 40 cheveaux, entraînant la Bugatti Type 13 à 140 km/h, et tout cela avec des freins tambours !
Fichier joint  T1300014.jpg   108.28 Ko   0 téléchargement(s)

Fichier joint  T1300018.jpg   68.86 Ko   0 téléchargement(s)
Les voitures de production types 22 et 23 vont bénéficier de cette mécanique sophistiquée et prestigieuse (quelque peu assagie toutefois), leur moteur étant également réalésé à 68 millimètres, puis à 69 millimètres pour parvenir à la cylindrée de 1496 cm3. Elles seront ainsi les premières automobiles à moteur multi-soupapes jamais produites. Environ 2000 exemplaires en seront construits jusqu’en 1926.


Marco (Max) Schmuklerski, un passioné d'automobile malchanceux


Le 11 avril 1925, la Bugatti Type 22 Brescia numéro de châssis 2461 sort des usines de Molsheim en partance pour son nouveau propriétaire, Georges Paiva. La voiture fût probablement revendue par la suite à Georges Nielly, à Paris, avant d’atterrir dans les mains de Marco Schmuklerski. Architecte à Ascona, en Suisse, ce dernier utilisa sa voiture entre 1933 et 1936, sans pour autant la dédouaner ! La Bugatti continua donc de rouler avec ses plaques françaises. Le Pur Sang alsacien fût entreposée dans la cour d’un entrepreneur local, Bara. Bien vite, elle attira l’attention du bureau de douane local, qui exigea un montant faramineux pour la dédouaner ! Une somme d’argent largement supérieure à la valeur vénale de la voiture. Si ce montant n’était pas acquitté, la voiture serait dès lors détruite ! La décision fût donc prise de la plonger dans le lac Majeur, en prenant toutefois la précaution de l’attacher à une grosse chaîne, dans l’espoir de la récupérer un jour… Mais le temps et la corrosion firent leur effet : la chaîne, rongée par la rouille, se brisa et la Bugatti plongea à 53 mètres de profondeur, le côté gauche, enfoui dans la vase.

Le 12 juillet 2009, après un séjour de 73 ans sous les eaux, la Dame du Lac refit surface, devant un grand public réuni pour l’occasion.

Lors de l'édition de Retromobile suivant ce "sauvetage", la maison Bonham's décide de mettre en vente cette T22, pour une estimation oscillant entre 70 à 90 000€. Le prix de vente final va mettre tout le monde d'accord: 260 500€, somme allant directement pour une œuvre de charité.

Fichier joint  21-19791-bugatti-type-22-brescia.jpg   148.85 Ko   0 téléchargement(s)


La miniature


Brumm a fait du beau travail sur cette miniature vu le prix. Formes respectées, superbe couleur. Le petit plus: le pilote! Une miniature incontournable pour tout fan de la marque!

Fichier joint  T1300001.jpg   99.25 Ko   0 téléchargement(s)

Fichier joint  T1300002.jpg   93.53 Ko   0 téléchargement(s)

Fichier joint  T1300003.jpg   89.34 Ko   0 téléchargement(s)

Fichier joint  T1300004.jpg   85.88 Ko   0 téléchargement(s)

Fichier joint  T1300005.jpg   82.01 Ko   0 téléchargement(s)

Fichier joint  T1300006.jpg   83.64 Ko   0 téléchargement(s)

Fichier joint  T1300007.jpg   89.92 Ko   0 téléchargement(s)

Fichier joint  T1300008.jpg   87.27 Ko   0 téléchargement(s)

Fichier joint  T1300009.jpg   79.03 Ko   0 téléchargement(s)

Fichier joint  T1300010.jpg   85.92 Ko   0 téléchargement(s)

Fichier joint  T1300011.jpg   94.1 Ko   0 téléchargement(s)


:jap:


Modifié par 911carrera, 22 September 2015 - 10:41 .

  • Eddy Miniatures aime ceci

#2
HEMI-Roku

HEMI-Roku

    Direct moderation is necessary

  • Super Modérateurs
  • PipPipPipPipPip
  • 4299 messages
Encore une jolie brochure signée rastakurby. C'est nickel et joli comme tout. :)

Merci amigo.

#3
hornetjeje

hornetjeje

    Satelliseur de slips

  • Membres donateurs
  • PipPipPipPipPip
  • 1903 messages
c'est mignon

#4
PMC-RS

PMC-RS

    Docteur et Maitre es 1/43

  • Modérateur 1/43
  • PipPipPipPipPip
  • 4306 messages
mmmmm Brumm " a fait du bon travail" tu es partisan mon cher Rasta...il y a mieux comme reproduction je trouve :euh: en plus la série presse (où il y a une Peugeot 204) a eu pris de meilleures bases.. Ceci étant, il faut l'avoir la Brescia c'est le début de l'aventure Bugatti ou presque :top:

#5
treiize

treiize

    Craqueur de slips

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 783 messages
encore un beau cours d histoire . merci :thumbup: ces buggatti d avant guerre me tente de plus en plus B)

#6
rastakurby

rastakurby

    Bugattiste en herbe

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1664 messages
@ sieur PMC: Merci l'ami :jap: Il est vrai qu'il existe de très belles reproductions, mais bon, l'occasion qui m'a été offerte a fait que, bon ben voila, j'l'ai pris et pis voila, NA :mdr: Les minis avec une meilleures finition arriveront ultérieurement. Et ui en effet, le début de Bugatti en France, LE modèle qui a permi a Bugatti de se développer. @ treiize: merci à toi! Si tu veux craquer pour certaines Bugatti d'antan, fais moi signe :spy: