Aller au contenu

cialis 40mg
viagra super force
Photo

Shelby Mustang GT350R #29BP Mark DonohueGMP - réf. : 1102


  • Connectez-vous pour répondre.
1 réponse à ce sujet

#1
yotah1

yotah1

    Nouveau

  • Membres
  • 13 messages
Je lai achetée il y a déjà plusieurs mois, depuis les USA, comme quasiment toujours quand on veut une GMP et j'ai fait une bonne affaire vu que je l'ai payée 84€ fdpin, et depuis je n'ai pas recroisé sa route sur des enchères

La boite est superbe avec double emballage, le carton blanc avec le logo Mustang et ensuite une deuxième boite plus petite a l'intérieur, toujours avec le logo mustang, mais cette fois ci sur la miniature :D

Elle est datée de 1965 et fut pilotée par Mark Donohue et est disponible uniquement en livrée Wimbledon White avec Blue Stripes.

Le reste se passe de commentaire, la voiture courant en CanAm c'est un small block de 350ci, les photos vous diront le reste :))

Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB

#2
HEMI-Roku

HEMI-Roku

    Direct moderation is necessary

  • Super Modérateurs
  • PipPipPipPipPip
  • 4539 messages
Voici la mienne, qui n'est autre que... celle de yotah1 (premier post). :expldr:


La première Mustang « made in SHELBY » fut la Shelby G.T.350 ; une voiture de course puissante et dont la réputation fut de promouvoir l’image sportive de la Mustang originelle. Ford, témoin direct du succès de Shelby en compétition avec sa géniale Cobra, sut qu’il était l’homme qu’il fallait pour faire de la Mustang une redoutable machine de course. Le constructeur le contacta directement pour savoir s’il pouvait concevoir une voiture pour briller à la fois sur piste et sur route. Shelby accepta le défi, et commença son travail sur le projet en août 1964. Et le mois suivant, les première G.T.350 étaient déjà prêtes !
La Shelby G.T.350 de 1965 fut initialement révélée au public le 27 Janvier 1965; c’est également ce mois-là que SHELBY AMERICAN déménaga vers son usine à l’Aéroport International de Los Angeles. Pour la petite histoire, il s’agit là de la toute première voiture Américaine vendue « prête à courir ». Malheureusement, avec un prix d’entrée de 4,547$, la voiture était trop chère pour beaucoup de clients.
Ceux qui ont eu la chance de pouvoir se l’offrir en ont certainement eu pour leur argent. La Shelby développait une puissance de 306 CV par son V8 FORD modifié (« K-Code ») de 289ci (4.7l). Soit une hausse de 35 CV de plus que ce qu’offrait le moteur standard « Hi-Po ». La voiture respirait via un carburateur Holley, des couvre-soupapes et une admission de Cobra. La transmission était manuelle à 4 rapports et les tubulures d’échappement (latérales pour l’occasion) étaient équipées de silencieux Glasspak de 2’’. Plus notablement, la G.T.350 de 1965 n’avait pas de banquette, du fait de la réglementation SCCA B Production, stipulant la restriction aux voitures à deux places. En lieu et place fut monté un plancher en fibre de verre extra-léger, où fut installée une roue de secours derrière la lunette arrière, qui était en plexiglas pour économiser le poids, et était dotée d’une ouverture près du toit pour évacuer l’air de l’habitacle et assurer une température supportable à l’intérieur.
Pesant un poids remarquable de 1270 kg à vide, la voiture s’avéra extrêmement vivace, et capable de performances dignes d’éloges, rivalisant avec des modèles bien mieux motorisés, tout en les surclassant sur routes sinueuses. Une Américaine Européenne, en quelque sorte !

Concernant l’extérieur, la G.T.350 était disponible en une seule couleur : Blanc Wimbledon (intérieur noir). En sus, toutes les 350 avaient les bandes latérales rehaussées du monogramme « G.T.350 ». En option, on pouvait avoir des bandes décoratives de couleur Bleu Guardsman Le Mans, qui partaient du capot jusqu’au coffre. De nos jours, la majorité des 350 les possèdent, il est même plutôt difficile d’en trouver une sans bandes. Dans l’absolu, moins de la moitié des G.T.350 vendues en 1965 furent équipées de ces bandes.
De plus, la G.T.350 avait un look unique en son genre avec sa prise d’air sur le capot (la Mustang de série n’en avait pas, jusqu’en 1969), et ses splendides jantes de 15’’, disponibles en acier peintes en blanc ou d’un modèle CRAGAR en magnésium forgé.
Une autre caractéristique particulière de la G.T.350 était que la batterie y était installée dans le coffre sur les 300 premiers modèles environ. Mais les propriétaires se plaignirent des émanations acides pénétrant dans l’habitacle. Pour résoudre le problème, Shelby créa les « Cobra Battery Caps », sortes de capsules de sécurité équipées d’un tuyau à embout étanche et de trous dans le coffre pour évacuer les émanations. Peu de temps après, le reste des Shelby fut assemblé avec une batterie à son emplacement initial dans le berceau mécanique. Et en tant que telles, les G.T.350 équipées de batterie à l’arrière sont plus recherchées (comme de coutume avec les raretés) que les normales.

En tout et pour tout, 562 G.T.350 furent produites en 1965, faisant de cette merveille une denrée rare recherchée par de nombreux amateurs et collectionneurs. De ce nombre, 516 furent construites pour un usage routier, tandis que 37 modèles spéciaux G.T.350 « R » furent construits exclusivement pour la course. La voiture décrocha sa première victoire historique en Février 1965 à Green Valley (TEXAS). La G.T.350R allait ensuite gagner les courses SCCA à Lime Rock (CONNECTICUT) et à Willow Springs, pour ne citer qu’elles. En fait, elle fut tellement populaire que la première G.T.350 dragster fut construite en Mai 1965 !

En fin de compte, la merveilleuse Mustang Shelby G.T.350 est la magnification de la non moins merveilleuse FORD Mustang. Une voiture aimée dans le monde entier, par les amateurs d’automobile de tous âges.

Le célèbre pilote d’exception Mark Neary Donohue fut l’un des meilleurs pilotes à avoir couru avec Shelby. Réputé et admiré pour sa particularité de préparer lui-même ses voitures et les conduire à leur extrême limite, il fut sans conteste l’un des meilleurs atout de Shelby en compétition. Sa voiture personnelle, frappée du numéro 29, est la trace vivante de son regretté conducteur, disparu en 1975.



Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB